skipNavigation
mainMenu
container
footer

La construction de ce temple débuta en 1984, en mémoire du bicentenaire de l’établissement de l’église catholique en Corée, et fut achevé trois ans plus tard. Au cours des persécutions de 1801, des catholiques furent exécutés à Saenamteo.

Parmi les martyrs qui furent exécutés à Saenamteo, se trouvait Kim Dae-geon Andrea, le premier prêtre coréen; Ju Mun-mo, le premier prêtre chinois qui entra en Corée; et Lurent Marie Joseph Imbert, un évêque français.